JOUR 4 : THE DEEP END par Arnaud Chaumat

Alors que la plupart des festivaliers attendaient la séance de l’excellente série canadienne Unité 9, je suis allé voir une autre série, la polonaise The Deep End. Elle suit le quotidien d’assistants sociaux qui font face à la misère.

The Deep End est une œuvre collaborative, elle a été co-écrite par les réalisatrices Agnieszka Holland et Magdalena Łazarkiewicz, cette dernière que l’on retrouve aussi en tant que réalisatrice avec Kasia Adamik et Olga Chajdas. Elles sont venues toutes les deux nous présenter la série et nous parler de sa genèse. Magdalena Łazarkiewicza écrit ce scénario pour participer à un concours lancé par la télévision publique polonaise. TVP a été emballée par l’écriture très personnelle de la réalisatrice, cependant, elle n’a pas obtenu un budget très important : 100 000 € par épisode pour une durée de tournage de cinq jours et demi.

Série "The Deep End", Pologne CREDIT : Marcin Dorocinski/TVP/Forum des Images

Pourquoi c’est si bien ? Tout d’abord, la réalisation (en particulier celui du troisième épisode) qui est très soignée et accompagnée d’une magnifique photographie. Une photo au ton froid et dur pour une série racontant les cas difficiles dont s’occupent ces assistants sociaux. Les scénaristes n’essayent pas de montrer que ces personnes sont des surhommes, au contraire, ils ont aussi des problèmes et sont touchés par ce qu’ils constatent dans d’autres foyers. Ils sont pris de compassions, comme le spectateur !

La série n’arrivera probablement jamais chez nous malgré la reconnaissance qu’elle a pu avoir à travers les divers prix qu’elle a gagnés, c’est-à-dire celui de la meilleure série au Prix Italia TV Festival de Turin en 2012, la palme d’or des Hugo TV Awards 2012 de Chicago, ainsi que le prix de la meilleure mini-série au Festival International de Monte-Carlo. Toujours aucune chaîne intéressée ?

Arnaud Chaumat
http://www.dvdseries.net

Publicités